Accueil » Entraînement » Sanda / Sanshou

Apprenez la boxe Sanda en Chine

Apprenez la boxe Sanda en Chine

Le Sanda est le pendant chinois du Muaï Thai, et se compose de techniques de combat et de projection. Muay Thai, consisting of fighting- and throwing techniques.

Le Sanda, également appelé Sanshou, boxe chinoise ou boxe pieds poings chinoise, est un système de self-défense chinois et un sport de combat. Partie essentielle du Wushu, le Sanda est apprécié par ses nombreux supporters et s’est développé au fil des ans pour évoluer en un sport national chinois unique en son genre. L'évolution du Sanda s’est faite sur une longue période au cours de l’histoire chinoise. Né d’un travail ardu et d’une lutte pour la survie, il est devenu un joyau de l’héritage culturel. Les individus des sociétés primitives ont appris par la chasse les manières de se défendre et de chasser le gibier. Ils ont ainsi mis au point des techniques de base telles que la boxe, les coups de pied, les prises et les projections, le tout en observant les techniques de chasse des animaux comme les chats, les chiens, les tigres ou encore les aigles.

Qu’est-ce que le Sanda/Sanshou ?

En termes simples, le Sanda est un combat à mains nues entre deux personnes, à l’aide de techniques d’attaque et de défense, notamment des coups de pied et des coups de poing ainsi que des projections.

Les mouvements du Sanshou reflètent de manière remarquable sa nature d’art du combat. Il se différencie toutefois des arts martiaux qui infligent des blessures. Le Sanshou est défini par des règles strictes visant à assurer la sécurité des deux combattants. Les règles interdisent les attaques au niveau du cerveau postérieur, de la nuque et de l’entrejambe. En Sanshou, les techniques des différentes écoles de Wushu sont autorisées. Les caractéristiques internes du Sanshou le décrivent comme un conflit : c’est là l’essence du Sanshou. Au terme de ce long entraînement, une fois maîtrisées les techniques de base et sous des règles bien définies, les deux parties adverses se battent librement en usant chacune de sa propre sagesse, de son courage et de ses talents.

Le pouvoir du Sanda

Au terme d’une longue formation, une fois les techniques du Sanda maîtrisées, le pratiquant de Sanda ne se précipite plus, il effectue des gestes d’attaque et de défense rapidement, même lorsqu’il est attaqué soudainement. Il devient alors plus facile de combattre un adversaire qui ne possède pas ces compétences. Comparé à une personne lambda, un pratiquant de Sanda possède une résistance bien supérieure. Le Sanda développe non seulement des qualités physiques telles que la force, l’endurance, la souplesse ou la sensibilité, mais également la santé physique et mentale du pratiquant. Un entraînement assidu rend le corps puissant et renforce les os et les muscles.

INSCRIPTION EN 3 ÉTAPES SIMPLES

Nous souhaitons que la procédure d’inscription soit la plus simple possible